EN TETE

PHOTO 1Ce mois-ci, nous avons testé le tout nouveau vélo triathlon de chez Cannondale, le New Slice !

Test réalisé par Sébastien RODRIGUEZ, photos SR[email protected]éservés / Test paru dans le magazine#137 – février 2015

 

 

 

VIDEO

 

PHOTO 2

Introduction

Avec la sortie de ce New Slice, Cannondale vient bousculer les habitudes en matière de cycles. Il ne s’agit pas d’un vélo de route, ni d’un vélo de contre la montre, qui sont pourtant les deux types de vélos dont on entend habituellement parler. Non, Cannondale nous présente cette année un vélo de triathlon, et c’est bien une chose assez rare de voir un produit spécifiquement pensé pour le triple effort. Un triathlète sur un vélo de triathlon, au lieu d’un triathlète qui s’adapte à un vélo de contre la montre, y a-t-il une réelle différence ?

PHOTO 3

PHOTO 4Systeme de micro suspension AERO SAVE

Confort = Vitesse. Les (non approuvé UCI) haubans ultra fins Naero Tech et les bases curvées Aero Plane, sont non seulement Aero, mais offrent également un niveau de confort inégalé. Couplé à l’Offset de fourche Aero Save, la grande majorité des imperfections de la route est filtrée, pour un maximum de confort et de contrôle sur les plus longues distances.

Cadre Carbone Ballistec Ultraligth

Cannondale a utilisé pour ce nouveau slice, la même technologie de carbone que pour leur modèle Supersix EVO, leur permettant de créer un cadre et une fourche à un poids très faible. Selon Cannondale, le nouveau Slice est un vélo de triathlon qui grimpe et accélère mieux que beaucoup de vélos de route traditionnels.

PHOTO 5Véritable Géométrie de Triathlon

La toute nouvelle géométrie de ce Slice, est le résultat de milliers de données compilées par leur partenaire Fit Science, Guru. Le design obtenu place le coureur plus centré sur son vélo, tout en conservant une position Aero optimale pour une stabilité, une précision et une prise en main la meilleure possible. 94 TRIhebdo

PHOTO 6Fonctionnel

Trouver une position qui offre à la fois confort, aérodynamisme et puissance de pédalage est crucial pour un triathlète. Le nouveau Slice possède un angle de tube de selle ultra fermé et un pédalier plus court, pour placer le coureur plus bas à l’avant, tout en gardant un angle de la hanche optimal, pour une meilleure puissance de pédalage et une transition vers la course à pied plus facile.

PHOTO 7Tubes Tap

La forme des tubes TAP (Truncated Aero Profile) offrent le compromis parfait entre aérodynamisme, rigidité et poids plume. Ils sont également plus fins et offrent moins de surface pour plus de contrôle sous le vent.

PHOTO 8

 

WindTunnel Pressure drag reduction Tunnel

Le tube de selle dirige l’air de manière intelligente vers la roue arrière. Le canal windtunnel à l’arrière du tube de selle, a pour effet de réduire la trainée de pression créée par l’accumulation d’air entre la roue en mouvement et le cadre.

 

PHOTO 9Un design fait pour durer

Freins shimano en direct mount, potence traditionnelle, passage de câbles simplifiés et patte arrière de fixation verticale. Tous ces éléments font de ce nouveau Slice un vélo facile à transporter, à monter, à configurer, et peut vous épargner de nombreuses heures de préparations avant une compétition. Tous les cadres de la gamme sont compatibles à la fois avec les groupes mécaniques et Di2, avec la possibilité de ranger la batterie dans le cadre.

PHOTO 11Sur la route

Avant même d’utiliser ce vélo, il faut bien avouer une chose ! Quelle simplicité pour le régler, on aurait presque oublié à quel point la mécanique sur un vélo peut être facile. Alors oui, les potences intégrées, les freins intégrés, les passages de câble etc… c’est très beau, très épuré, mais parfois une bonne galère aussi lorsqu’il s’agit de monter, entretenir son vélo, ou tout simplement vouloir modifier sa position. Régler le vélo est donc très rapide, tout comme le temps d’adaptation. On se sent bien instantanément à son guidon, comme si nous l’utilisions déjà depuis plusieurs mois. Même à très basse vitesse, le vélo reste maniable, aucune limitation d’angle de braquage comme sur certaines machines de contre-la-montre. On ressent également la légèreté du cadre, il est facile de relancer le vélo, d’accélérer. C’est bien simple, après quelques kilomètres pour sortir de la ville, on avait déjà oublié être sur un tout nouveau vélo, et encore plus être sur un vélo de chrono. On aurait pas été plus à l’aise avec notre monture route habituelle. Arrive enfin quelques belles lignes droites roulantes, afin de tester la machine en position aéro. A vrai dire, les sensations sont assez frustrantes pour nous qui somme habitués à rouler sur de pures machines de contre-la-montre. PHOTO 10En fait tout semble facile, trop facile même. Encore une fois on n’a pas le sentiment d’être sur un vélo taillé pour le chrono, la position est confortable, les jambes tournent avec facilité, sans devoir « lutter » avec son vélo. Même les sensations sont trompeuses, on n’a pas les mêmes repères que d’habitude, on n’entend pas le vent siffler… Et pourtant, la vitesse est bien là, identique à nos habitudes. Ce nouveau slice, c’est un peu une « force tranquille », il n’a pas le tempérament fougueux de certains concurrents, mais au final les performances sont bien présentes. C’est lorsqu’arrivent les premières bosses que ce nouveau slice prend tout son sens, quelle facilité, quel confort. Au fil de la montée, on oublie petit à petit être sur un vélo de triathlon, tout, les relances, le poids, les sensations, laissent penser que nous sommes sur notre classique vélo de route. Et la sensation reste la même lorsque l’on bascule dans la descente, ce nouveau Slice est très maniable, le freinage est excellent avec ces étriers de freins direct mount shimano, on se sent en sécurité. Pour résumer ce nouveau Slice, c’est pour nous, les performances d’un vélo de chrono avec les sensations d’un vélo classique. En quelque sorte le vélo idéal pour ceux qui hésitent sans cesse entre l’un ou l’autre de ces vélos. Certainement le vélo idéal pour un ironman montagneux et technique comme Nice !

PHOTO 12Conclusion

Pour conclure en 3 mots sur ce nouveau Slice, ce serait pour nous :

– confortable / maniable : grâce à la technologie AERO SAVE du cadre et de la fourche, mais également grâce à une géométrie étudiée spécialement pour les triathlètes

– Léger / Polyvalent : Le cadre de triathlon le plus léger du marché, le comportement d’un vrai vélo de montagne en relance et dans les montée. Le vélo qui conviendra à toutes les situations

– Simple : Etrier de freins direct mount shimano, potence classique… Design simple, pour un entretient simple, et une liberté totale sur le réglage de votre position. Le modèle testé est la version Ultegra Di2, disponible immédiatement à partir de 4499€. Ce nouveau Slice est décliné en plusieurs versions :

– SLICE BLACK INC : 8999€

– SLICE DURA ACE DI2 : 5999€

– SLICE ULTEGRA DI2 : 4499€

– SLICE ULTEGRA 6800 : 3299€

– SLICE 105 : 2499€

PHOTO 13