Organisée par l’US Cagnes Triathlon et son président, Didier Lopez, l’épreuve cagnoise, second opus du label avec Mandelieu, accueillera un millier de triathlètes demain. Il s’agira de la deuxième édition « made in Côte d’Azur » ou confort et savoir-faire font déjà l’unanimité.

 

Après avoir convaincu plus d’un millier d’athlètes la saison dernière et accueilli 800 athlètes sur la ligne de départ en dépit du report de la date initiale, l’équipe du Trigames remet le couvert pour la deuxième édition, c’est avec l’US Cagnes Triathlon que le label tracera sa route.

« C’est une manière de mettre le pied à l’étrier à un club désireux de découvrir l’envers du décor : l’organisation. Sur ce rendez-vous, l’entité nous apporte ses forces vives, ses bénévoles qui officieront notamment en qualité de signaleurs  et nous offrons, de notre côté un rendez-vous clé en main, cœur même de notre métier : l’événementiel », explique le fondateur du Trigames, Sylvain Lebret.

L’idée de mettre les clubs en lumière, un deal gagnant-gagnant qui pourrait faire mouche en ce début d’été. Avec deux formats au programme, l’escale cagnoise a décidé de densifier son offre et pourrait, là encore, viser juste. « Après le succès presque inattendu voire inespéré dans cette mesure pour une première avec le format M, la mise en place du L était une opportunité à saisir. Une façon pour nous de créer un nouvel engouement autour de l’épreuve ». Un coup double, des ambitions revues à la hausse et des kilomètres qui s’allongent pour le plus grand plaisir des triathlètes.

1 900 m de natation, 95 de vélo et 21 de course à pied.

« Le col de Vence constituera la principale difficulté du tracé vélo. 10 km ente 5 et 8%.Saint-Pons, Les Gorges du Loup, Tourettes-sur-Loup… S’il compte une boucle supplémentaire, il est identique au M et reste exigeant et technique tout autant qu’abordable », prévient Sylvain, qui, avec son équipe combat toute idée d’élitisme sur le Trigames.

Pro, déco, sono… c’est show ! 

 

« Nous nous adressons à un large public. Accueillir un profane venu découvrir la discipline, afficher son enthousiasme et sa détermination est aussi gratifiant que de retrouver un athlète confirmé. Trigames, c’est la fête du triathlon. Une vraie fête », poursuit l’organisateur.

Animateurs, DJ, déco et sono poussé à fond… le triptyque à de quoi susciter l’envie. Le besoin de se trouver là. « The place to be » un anglicisme de circonstance comme pour valider le show à l’américaine annoncé. « Professionnel dans l’événementiel, je suis moi-même un triathlète passionné et très à l’écoute des attentes des sportifs, souligne Sylvain Lebret. Une approche professionnelle, une attention toute particulière apportée aux détails, la qualité sans l’élitisme sont autant d’échos à ce vécu, cette expérience éprouvée pendant 15 ans. Le « feedback» est un vrai outil pour répondre aux exigences. A ce titre, le volet animation demeure, c’est une certitude, une valeur ajoutée. Food truck, massage, groupe live, stands font aussi partie du package ». L’étoile rouge, signe distinctif du label Trigames, a déjà touché près de 500 adeptes.

« Le Trigames se veut à la portée de tous », conclut Sylvain.

La conférence de presse s’est déroulée aujourd’hui et n’a pas eu le succès escomptée en raison d’un huitième de finale du ballon rond au même moment 😉 Néanmoins, les pros ont répondu présent.

Sur le distance L, c’est Sylvain Sudrie qui devrait tirer son épingle du jeu. Concurrent annoncé, Hervé Faure a finalement préféré renoncer. Chez les dames, Céline Bousrez fait office de favorite après sa très belle victoire remportée sur le Trigames de Mandelieu.

Sur le distance M, Kevin Maurel sera au départ. Après un début de saison déjà bien chargée avec pas mal de réussite, le pensionnaire de Monaco a préféré s’aligner sur le distance M.

Au-delà du plateau, le spectacle devrait être assuré et le plaisir au rendez-vous ! Attention toutefois à une invitée importante : la chaleur ! Demain est annoncée comme caniculaire…

 

N’hésitez pas à vous rendre également sur le village expo.

 

 

LE PROGRAMME

7h30
Départ Individuel du TriGames L de Cagnes sur Mer

7h40
Départ Relais du TriGames L

8h30
Départ Individuel du TriGames M de Cagnes sur Mer

8h40
Départ Relais du TriGames M

 

Texte par Romuald Vinace, photos Jacvan et Yann [email protected]’images